« Ma campagne au quotidien : Vous voulez «voir» mon message téléphonique? | Accueil | La clinique de passeport aura bien lieu le 2 avril »

jeudi 31 mars 2011

Commentaires

Yvon Thibodeau

Propos désobligeants et honteux

Lors du lancement de sa campagne électorale, le candidat libéral de Beauce, Claude Morin, a tenu des propos méprisants et inacceptables à l'endroit de Gilles Bernier, père du député conservateur Maxime Bernier. Parlant de celui qui fut durant près d'une décennie député de Beauce à Ottawa, et qui a déjà occupé le poste d'ambassadeur du Canada à Haïti, l'ex-député adéquiste, battu lors des dernières élections provinciales et qui a depuis joint le camp libéral fédéral, a déclaré que « Gilles Bernier avait fait son temps, et qu'il devrait retourner à Haïti, avec Aristide et Duvalier ». Étant donné que M. Gilles Bernier, aujourd'hui âgé de 76 ans, bénéficie d'un énorme capital de sympathie de la part des Beaucerons, ayant entre autres oeuvré durant plus de 25 années en tant qu'animateur à la station de radio locale CKRB, les propos insultants du candidat libéral n'auraient jamais dû être prononcés. Probablement irrité par le fait que M. Gilles Bernier accompagne parfois son fils Maxime durant ses campagnes électorales, lui prodiguant à l'occasion quelques conseils, le candidat Morin a dirigé ses attaques non seulement envers le fils, mais également envers son père. Plutôt que d'exiger des excuses de la part de la personne qui a tenu ces insultes, Gilles Bernier, qui est aujourd'hui arrière-grand-père, s'est contenté d'affirmer que lorsqu'on est parent, on l'est pour toujours. « Pourquoi un père, un grand-père ou un arrière-grand-père ne pourrait-il pas faire profiter de son expérience, en prodiguant à l'occasion quelques conseils à ceux qui font partie de sa famille », a déclaré celui qui détient toujours une place de choix dans le coeur des « Jarrets Noirs ». Des paroles d'une grande sagesse, venant de la bouche d'un ex-politicien qui a transmis à son fils Maxime, des valeurs humaines qui font en sorte que le respect de la personne, doit avoir préséance sur les moyens utilisés pour espérer gagner à tout prix une élection!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.